LUTTE CONTRE LE DOPAGE.


La Fédération Nationale de Kettlebell Sport est contre le dopage.

Elle s'associe avec l'agence française de lutte contre le dopage.

 


Le 03 mars 2018, lors des championnats de France de Kettlebell Sport à POUILLON (40), l'AFLD a effectué des prélèvements sur  6 athlètes.

 

Frédéric FARIA a été contrôlé positif à une substance interdite. Son titre de champion de France 2018 ainsi que ses résultats lui ont été retirés après un conseil disciplinaire qui s'est déroulé le 25 mai 2018 où l’athlète s'est expliqué sur le produit. Une sanction de l'AFLD doit être prononcé pour son temps de suspension.

 

Le 16 mai 2018 à 17h37, Frederic FARIA s'est expliqué publiquement sur les faits sur sa page FACEBOOK :

Bien dégoûté d'apprendre que suite à mon contrôle antidopage qui a eu lieu à Pouillon aux championnats de France je me retrouve contrôlé positif à la méthylhexanamine ceci a cause d'un booster nommé "Jack 3D" offert par un ami pratiquant la musculation (lui même n'était pas au courant que ce produit était dopant)
D'après mes recherches il existerai 2 formules de ce booster: 1 européenne autorisée donc et 1 américaine non autorisée en Europe.
Résultat je me vois retiré mon titre de champion de France 2018. Mais heureusement je conserve ma qualification pour les prochains championnats d'Europe (sanction légère de la fédération nationale de kettlebellsport qui considère qu'il s'agit d'une erreur involontaire de ma part)
Donc j'informe tous les compétiteurs de tous les sports de ne pas prendre de "Jack 3D" car si vous ne connaissez pas son origine et que celle-ci est américaine elle est considérée comme dopants en Europe.
A cause d'un manque de vigilance de ma part (vérification de l'origine du produit) j'aurai pu passé à côté du championnat d'Europe après tous les efforts engagés (sacrifices entraînements financiers etc) et je remercie la fédération nationale de kettlebellsport de m'avoir conservé la qualification malgré tout.